Et oui, le savon pousse dans les arbres !

Publié le par Collectif marseillais

Histoire de lessive

On m’en avait parlé, mais j’avais pourtant quelques doutes. J’ai donc essayé pour vous. Quatre ou cinq noix dans une petite pochette que je fourre dans le tambour de ma machine à laver, mon cycle habituel à 30 degrés, et mon strutoscope à la sortie. Examen formel en pleine lumière, c’est incroyable mais vrai, le linge est propre. Il manquait peut-être la bonne odeur de lessive. Qu’à cela ne tienne, quelques gouttes d’huile essentielle imprégnées sur la pochette de noix ont fait l’affaire pour les lessives suivantes.

 

Des noix, oui Monsieur, de leur petit nom Sapindus Mukorossi. Les Indiens et les Népalais, pas si bêtes, les utilisent de façon traditionnelle depuis des siècles.

Cueillies en novembre, décortiquées, séchées et conditionnées, ces noix possèdent des propriétés assainissantes et dégraissantes prouvées qui permettent de nettoyer tous les tissus mêmes les plus délicats, sans les user. On peut même oublier l’assouplissant car le linge est doux, soyeux et hypoallergénique grâce  à la saponine qu'elle contiennent.

A basse température, 4 ou 5 noix permettent de faire 2 à 3 lessives.

Pour le linge blanc, il est préférable d’ajouter 1 cuillère à soupe de percarbonate de sodium pour éviter la grisaille. Il délivre de l’oxygène actif dans l’eau, sans danger pour l’environnement. Enfin les taches persistantes peuvent être frottées avec du savon d’Alep avant d’effectuer un prélavage.

 

 

 Mais ce n’est pas tout… Vous  pouvez même fabriquer votre savon à partir des noix : en faisant bouillir 1 litre d’eau avec cinq coquilles, refroidir, laisser bouillir à nouveau, laisser macérer la nuit puis filtrer. Vous obtenez un savon liquide à usage universel qui se conserve 10 jours au réfrigérateur : linge, ménage, liquide vaisselle…

 Allez, je récapépéte pour ceux qui n’ont pas suivi, trois bonnes raisons d’utiliser les noix de lavage :

1 - J’agis pour mon prochain car la culture de ces noix participe à la lutte contre la désertification des zones arides, et aide au développement d’une culture raisonnée.
2 – Je fais des économies, puisque 1 kg de noix me coûte entre 15 et 20 euros, et que j’en ai pour un an de lessive.
3 – Je reste propre, comme toujours, mais là en plus je ne pollue pas par mes eaux usagées et ça c’est vraiment bien.

 

Alors je vais de ce pas dans n’importe quelle boutique bio digne de ce nom acheter mon savon d’Alep, mon kilo de noix, mon pot de percarbonate de sodium, et un petit flacon d’huile essentielle au parfum de mon choix. Pour moins de 30  euros, je fais du bien, mon mari m’aime, et l’environnement me remercie. C’est trop fort.

 

Cricri.


 

Publié dans Bons plans

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Emmanuel 13/04/2007 13:26

Je n'ai jamais essayé ce type de noix de lavage bien que j'en connaisse l'existence depuis quelque temps, je trouve ça excellent, enfin de l'import durable!
Si comme moi vous n'avez pas de machine ou désirez vendre la vôtre, auriez vous des tuyaux, des recettes de grand-mères qui me dispensent de ces poudres phosphatées?
si vous êtes en famille sûr ce n'est pas pour vous, mais a deux  c'est sympa, oui on met la main à la pâte du coup on fait plus attention à ses affaires et on essaie de laver moins souvent, les avantages pour la nature sont certains! un truc: pour éviter les mauvaises odeurs imprégant le linge au lavage ajoutez des peaux d'agrume, leur parfum est discret et agréable!

Cilou 19/12/2006 19:13

J'ai trouvé un site avec un listing de magasins bio sur Marseille, ils n'y sont peut-être pas tous mais il y en a quand même pas mal, et il y a une coop.Il faut aller voir sur :www.ecolopop.info/annuaire-des-boutiques/index.php?dpt=13&BOUCHES&DU&RHONE

Cilou 15/12/2006 23:39

J'ai oublié de dire qu'au marché bio du cours ju (mercredi matin), il y a sûrement des noix...

Cilou 15/12/2006 23:38

Je connais 2 magasins bio dans le quartier de la plaine ; il y en a un place Paul Cézanne (vers le Balthazar) , et un rue Fontange (en face de l'Histoire de l'Oeil). La vendeuse de rue Fontange m'a dit qu'elle aurait des noix à partir de janvier.

Charlotte 07/12/2006 11:46

Cricri, ton truc a l'air génial! mais pourrais-tu me donner des adresses de boutiques bio à Marseille? je cherche desesperement sur Internet un listing de toutes les boutiques bio de la ville par arrondissement, rien a faire! Existe t-il une coop? Merci de me repondre!